Compote de pommes et son biscuit rose de Reims

Pour l’anecdote:

Un dessert pour bien démarrer l’automne qui arrive à grands pas.Associer ces fameux biscuits roses de Reims réduits en poudre dans une compote de pommes, c’est beaucoup de douceur et ajouter une noix de beurre salé,c’est tout un programme!!!

En route à nouveau pour la découverte de nouvelles recettes….de saison!

Ingédients:( pour 4 personnes)

4 belles pommes ( ici, Reinette grise du Canada)

D’autres variétés pour de la compote conviendront également)

jus de citron bio

30 g de beurre salé

50 grammes de sucre de canne blond

15 cl d’eau

biscuits rose de Reims ( 4 à 5 à réduire en poudre + 1 par

1 pincée de poivre de Kampot.

Laver puis peler vos pommes.Couper en dés vos pommes et arroser légèrement de jus de citron.

Dans une large casserole ,verser vos dés de pommes, le jus de citron restant et parsemer de sucre de canne.Mettre à feu vif 2 à 3 minutes puis laisser compoter à feu doux en remuant assez souvent,ajouter un peu d’eau et laisser réduire pour obtenir une compote avec de petits morceaux.Si vous trouvez la compote insuffisamment sucrée, ajouter du sucre à votre convenance et surtout laisser dissoudre.

Hors du feu, ajouter votre beurre salé en petits morceaux et remuer pour une compote bien homogène.

Passer au mixeur quelques biscuits roses de Reims pour obtenir une poudre rose fine.Verser cette poudre dans votre compote et ajouter une pincée de poivre de Kampot ( poivre exceptionnel du Cambodge qui se marrie très bien avec des desserts!)

Verser dans des petites verrines et tasser bien, puis laisser reposer au moins 1 heure au réfrigérateur.

Passer en décoration avant de servir.

Il va de soi que la coupe de champagne peut sublimer ce petit dessert….

( avec modération!!!)

Bon Appétit !!!

Salade de fèves carottes et son blini

Niveau de difficulté: moyen

Temps de préparation: 60 mns

Temps de cuisson: 5 mns

Pour l’anecdote:

C’est une recette un peu fastidieuse en temps mais tellement douce et subtile en goût et arômes.L’astuce veut que j’utilise des féves surgelées!!!!Pourquoi?

Tout simplement pour un rapport qualité, poids et prix. Une fève achetée fraîche,vous pouvez perdre jusqu’à 75% du poids acheté une fois enlevées la cosse et l’enveloppe de la fève après cuisson.Du coup, vous achetez 1 kilo de fèves fraîches,vous ne garderez que 250 à 300 g de produits à déguster.Sauf, si l’on adopte une attitude zéro déchet en achetant des fèves surgelées de qualité et en récupérant l’enveloppe de la fève pour en faire ….. des blinis savoureux.

En avant pour la recette en images, c’est parti!!!!!

Ingrédients:

1 sachet de fèves surgelées

1 belle carotte

1 càc d’épices Baharat (ou à défaut de Ras-el-Hanout)

1 càs de farine ou Maïzena

½ oignon rouge ou de Roscoff

1 œuf

1 càs de crème fleurette

quelques feuilles de menthe fraîche

sel,poivre ou piment d’espelette

pour une vinaigrette originale:

huile vierge de lin

vinaigre de bière

La recette:

Faire bouillir une bonne quantité d’eau salée dans un récipient et y plonger les fèves surgelées.Au retour de l’ébullition,compter 5 minutes de cuisson et plonger rapidement vos fèves dans un large récipient d’eau glacée pour stopper la cuisson.

Là commence le travail fastidieux de l’épluchage même si l’enveloppe de la fève s’enlève facilement par simple pression de 2 doigts.Séparer dans 2 récipients vos fèves et vos enveloppes.

Réserver vos fèves au frais.

Détailler en très fine julienne votre carotte.Faire cuire vos petits dés de carotte dans un mélange eau-poivre-mélange d’épices Baharat ou Ras-el-Hanout 3 minutes à partir de l’ébullition.Réserver vos dés de carottes et conserver le jus de cuisson.

Dans un blinder, mixer vos enveloppes de fèves avec 1 œuf entier, le jus de cuisson des carottes et une càs de farine ou de Maïzena.Passer ce mélange au chinois pour éviter tout grumeaux et ne récupérer qu’une pâte semblable à une pâte à crêpes.Cette pâte servira pour faire vos blinis de fèves.

Préparer l’assaisonnement de votre salade en associant 1 pointe de moutarde, 2 càs d’huile vierge de lin, 1 càs de vinaigre de bière,sel, poivre.

NB:

Huile et vinaigre peuvent être différentes, le goût particulier de l’huile de lin et du vinaigre de bière apportent une note très originale.

Émincer en fines lamelles l’oignon.Mélanger délicatement le tout.

Cuisson des blinis:

Dans une petite poêle, déposer un emporte pièce rond et y plonger une noisette de beurre.Déposer 3 à 4 càs de pâte de fèves et faire cuire à feu moyen 3 mns de chaque côté.

Faire autant de blinis que vous disposez de pâte.

Disposer ensuite à l’assiette votre salade , décorer d’une feuille de menthe fraîche et voilà, c’est prêt à déguster.On pourra y associer une tranche de saumon fumé pour parfaire une très belle et bonne entrée.

Bon appétit!

Risotto de poireaux,filaments de jambon

Pour l’anecdote:

Du simple , du rapide , du délicieux, voici ce que je vous propose en petit plat du dimanche soir ou tout simplement le midi.Important choisissez un bon riz rond à longue cuisson et du beau poireau frais bien blanc tout en gardant un peu de vert pour la couleur.

Allez à la recette….

Ingrédients:( pour 4 personnes )

1 beau poireau

1 gousse d’ail si possible fraîche de saison

250 g de riz rond spécial risotto

50 cl de bouillon blanc de légumes

4 tranches de jambon

50 g de beurre doux

15 cl de crème fleurette

sel,poivre

persil plat

La recette:

Bien laver le poireau et le découper en très fines rondelles et assurez vous de garder un peu de vert pour la coloration de votre risotto.

Faire fondre 30 g de beurre dans une poêle large et faire revenir 3 à 4 minutes le riz rond.Quand le riz devient nacré ( translucide) ajouter vos rondelles de poireaux et mélanger de nouveau 2 à 3 minutes sans laisser se colorer les poireaux( ils doivent rester transparents).

Verser ensuite 1 fois et demie en volume votre bouillon blanc de légumes.A défaut de bouillon, utiliser un bouillon cube ou marmite (de préférence) et le volume d’eau nécessaire.

Poivrer et saler légèrement et faire cuire à feu très doux et à couvert pendant 17 minutes.Mélanger de temps en temps et assurez vous qu’il reste toujours de l’eau en surface jusqu’à absorption complète.

Tailler vos tranches de jambon en fins filaments comme des petits spaghettis.

Quand le riz est parfaitement cuit et bien rond, ajouter vos filaments, le reste du beurre et la crème fleurette.

Remettre à chauffer quelques minutes à feu très doux et mélanger délicatement puis mettre en assiette.Parsemer de persil plat haché.On peut également râper du parmesan ou poser quelques copeaux.

Bon appétit !!!

Assiette Baltique

Pour l’anecdote:

Un plat de saison si l’on associe avec les harengs saurs doux et salés de bonnes pommes de terre de l’île de Ré ( ou de Noirmoutier) que l’on trouve encore en ce moment sur nos marchés.

Un plat simple,là encore, et un vrai souvenir d’enfance que mon père adorait préparer et servir tiède.On pourra également déguster ce plat frais accompagné d’un bon verre de vin blanc de Gascogne frappé.

A la recette….

Ingrédients:( pour 4 personnes)

4 beaux filets de harengs saurs doux

1,5 kg de pommes de terre de l’île de Ré ( ou de Noirmoutier)

sel,poivre

Piment d’Espelette

1 oignon rose de Roscoff ( à défaut un oignon rouge)

1 bouquet de persil plat

huile de tournesol

vinaigre de cidre

Autre ajout pour la dégustation:

1 brin de romarin

La recette:

Plonger dans un large volume d’eau bouillante salée vos pommes de terre.

Surveiller la cuisson, au bout de 15 minutes normalement elles seront parfaites.Piquer au couteau, elles doivent rester un peu ferme.Refroidir à l’eau glacée pour stopper la cuisson.

Pendant ce temps,passer sous l’eau froide vos filets de harengs et les éponger.Les couper en morceaux de 2 cms.

Préparer votre vinaigrette avec l’huile de tournesol, le vinaigre, une pointe de moutarde, sel et poivre, et votre oignon de Roscoff ( goût plus sucré par rapport à l’oignon jaune ou rouge) coupé en fines lamelles à la mandoline.

PS: Saler légèrement,les harengs saumurés le sont déjà !!!

Hacher finement un petit bouquet de persil plat et l’intégrer dans la vinaigrette.Verser votre préparation dans un plat de service.

Éplucher vos pommes de terres refroidies mais encore tièdes et les détailler en rondelles.

Mélanger tous vos ingrédients et servez immédiatement.

Ajouter du piment d’Espelette et un joli brin de romarin.

Bon Appétit!!!

Coquillettes du Dimanche soir

Niveau de difficulté: FACILE

Temps de préparation: 20 mns

Temps de cuisson: 20 mns

Pour l’anecdote:

Un petit repas des familles simple, facile et délicieux.les coquillettes restent un beau souvenir d’enfance.Préparées de cette façon,elles seront appréciées des tout petits comme des grands.Un repas du dimanche soir bien sympathique.

A la recette

Ingrédients:( pour 4 personnes)

250 g de blancs de poulet

250 g de coquillettes

150 g de champignons de Paris frais

1 tomate pas trop mûre

1 belle gousse d’ail

persil frais

15 cl de crème fleurette

sel, poivre

1 c à s de Curry de Madras

La recette:

Commencer par nettoyer vos champignons de Paris,les passer sous l’eau citronnée et les escaloper en morceaux ( 1 champignon coupé en 4)

Les faire revenir dans une belle noix de beurre et d’huile,saler, poivrer.Ajouter juste avant la fin de cuisson l’ail haché finement et le persil et assaisonner de Curry de Madras.Réserver.

Détailler vos filets de poulets en minces lamelles et faites les revenir dans une noix de beurre et d’huile.Saler et poivrer légèrement.Arrêter la cuisson dès que vos lamelles ont pris une jolie couleur dorée.Réserver.

Couper votre tomate pas trop mûre en 4 puis retirer la chair pour ne garder que la pulpe.Couper très finement vos quartiers de tomates en tout petits cubes.Réserver.

Faire cuire vos coquillettes dans le temps imparti moins 2 minutes.Elles resteront al dente et finiront de cuire avec la préparation.Essorer vos pâtes et les déposer immédiatement dans un poêle suffisammment haute.

Faire réchauffer 4 à 5 minutes vos lamelles de poulet et champignons dans une poêle et ajouter vos 15 cl de crème fleurette.Une fois bien chaud, verser ce mélange dans vos coquillettes et ajouter les ¾ de vos dés de tomates.

Faire chauffer doucement en mélangeant de temps en temps.

Verser dans le plat et ajouter le persil frais et le reste de dés de tomates.

C’est prêt.

On pourra selon les goûts ajouter du gruyère râpé ou râper un peu de parmesan.

Bon Appétit.

Tarte aux abricots,poudre d’amandes et pépites de chocolat blanc

Pour l’anecdote:

De beaux abricots frais , bien parfumés,on est en pleine saison et on peut les déguster tout cet été, alors on en profite en compote, en confitures avec des amandes ou tout simplement en tarte comme celle que je vous présente aujourd’hui.Rien de bien compliqué mais vraiment délicieux…..

  • 1 pâte brisée
  • 65 g de beurre
  • 65 g de poudre d’amandes
  • 65 g de sucre blond
  • 2 œufs
  • 50 g de pépites de chocolat blanc

La recette:

Préchauffer votre four à 180°.

Assurez vous dans un premier temps d’avoir un beurre bien ramolli, pour cela ,le sortir du réfrigérateur ½ heure à l’avance et le laisser à température ambiante.

Dans un large bol, disposer votre sucre blond,votre poudre d’amandes et votre beurre.Incorporer vos œufs préalablement battus en omelette et mélanger le tout pour obtenir un appareil bien uniforme.

Foncer votre pâte brisée dans un moule à tarte et piquer à la fourchette, le fond et les bords.

Laisser de côté.

Couper vos abricots en deux et dénoyauter.

Déposer à la spatule votre appareil sur le fond de tarte de manière bien uniforme.Poser tous vos demis abricots du côté arrondi sur l’appareil. (cela évite qu’ils ne coulent sur l’appareil et la pâte).Parsemer les pépites de chocolats blanc sur les fruits et enfourner pour 35 minutes au four à 180°.

Voilà c’est prêt.Délicieux lorsque la tarte est encore tiède.

On pourra toujours par gourmandise y associer une boule de glace vanille.

Bon appétit!!!!

Vin de coucou

Niveau de difficulté: FACILE

Temps de préparation: 40 mns

Temps de macération: 1 mois

Pour l’anecdote:

Jolie fleur de printemps qui pousse en prairie, en forêt, en lisière de bois,on la trouve encore en abondance.Les fleurs et les jeunes feuilles sont comestibles.Les fleurs apportent une jolie touche aux salades et autres desserts, crèmes.Ici je vais utiliser uniquement les ombelles très délicates et faciles à ôter de la tige.On dit que ces fleurs infusées dans du vin lui donne du bouquet s’il en est dépourvu….

Il est vrai que cette fleur de coucou dégage un parfum agréable et suave et sa saveur est délicate.

Donc on y va pour cette recette d’apéritif qu’on appréciera au début de l’été,nature ou en cocktail.

Ingrédients:

1 beau bouquet de primevères «coucou»

150 g de sucre

10 fleurs de canelle ( ressemble à des clous de girofle)

15 cl d’alcool d’Arquebuse ( à défaut Cognac ou Vodka)

5 cl d’alcool blanc de citron ( à défaut un jus de citron bio)

2 bouteilles de vin blanc moelleux ( Ici, j’ai utilisé un Montbazillac)

1 grand récipient type dame jeanne pour macération.

La recette:

Laver délicatement à l’eau fraîche votre bouquet de primevères «coucou».

Bien les rincer, les sécher et commencer à récupérer les pistils jaunes de la fleur.C’est un travail délicat qui se fait fleur après fleur donc, le plus long de l’opération.

23 GRAMMES DE PISTILS !!

Pour un bouquet comme celui montré sur la photo, vous récupérez 23 grammes de pistils.C’est ce qu’il vous faudra ( entre 20 et 25 grammes de pistils pour les proportions évoquées dans la liste d’ingrédients)

Vous aurez remarqué la beauté de ce pistil avec ses 5 points oranges.

Dans un large récipient type dame-jeanne,déposer vos pistils avec le sucre,les fleurs de cannelle,l’alcool d’Arquebuse et l’alcool blanc de citron.

Mon coup de cœur:

J’utilise l’alcool d’Arquebuse ( très vieil elixir de 43°)car il s’agit d’un alcool exclusivement à base de plantes donc, on obtiendra un apéritif 100% plantes.Idem pour mon alcool de citron, entièrement naturel.

On trouve ces 2 produits en épicerie fine ou sur internet.

De même, je vous invite à découvrir les fleurs de cannelle au goût encore plus délicat que les bâtons.Ici, j’en utilise 10 pour ne pas influencer trop cet apéritif.

Laisser macérer 1 à 2 journées dans un endroit frais, le refrigérateur convenant parfaitement.Passé ce temps,verser vos 2 bouteilles de vin moelleux.Réserver au frais en cave par exemple.

Maintenant, il faudra attendre 1 bon mois pour la dégustation!!!

A dans un mois pour une bonne dégustation!

Pommes de terre fondantes et sa cagouillade d’escargots à ma façon

You need to add a widget, row, or prebuilt layout before you’ll see anything here. 🙂

Niveau de difficulté: facile /moyen

Temps de préparation: 30 mns

Temps de cuisson: 30 mns

Pour l’anecdote:

Une autre façon d’ apprécier les escargots préparés avec une sauce légèrement pimentée et quelques épices orientales,le tout déposé en couches successives de pommes de terre cuites à la vapeur ( ou en robe des champs) coupées en fines lamelles.

Ingrédients:

prévoir une douzaine d’escargots de bonne qualité par personne

1 poivron rouge

5 gousses d’ail

1 tomate

persil frais

quelques feuilles de coriandre fraîches

1 piment (pas trop puissant Espelette par exemple)

15 cl d’huile d’olive

pommes de terre spécial vapeur

sel,poivre

La recette:

Préchauffer le four à 160°.

Faire cuire vos pommes de terre soit à la vapeur , soit en robe des champs.

Pour cette recette, j’ai fait cuire mes pommes de terres épluchées et lavées dans un bouillon de légumes en ajoutant 2 gousses d’ail, 1 demi-oignon coupé grossièrement,1 feuille de laurier,quelques brins de thym.

Les cuire 20 minutes afin qu’elles soient encore un peu fermes.Elles seront plus faciles à couper en lamelles pas trop épaisses et finiront de cuire dans le plat allant au four,arrosées de reste de bouillon.

Préparation de la cagouillade «à ma façon»

Couper très finement le poivron,le piment,les gousses d’ail.Monder votre tomate et couper également en petit dés.Ciseler votre persil.Placer tous vos éléments dans un large bol.Ajouter un filet d’huile d’olive que vous faites couler tout le temps que vous mélangez doucement et vous ajoutez sel et poivre.Vous obtenez une pâte que vous réservez.

Astuce bien pratique:

Vous pouvez trouver en épicerie fine et notamment dans les rayons italiens cette fameuse pâte ( sorte de pesto) tout prêt et plutôt bon.

Cela s’appelle «Mixed Peppers and Garlic», ce qui signifie Poivrons,piments et ail mélangés à l’huile»

Badigeonner d’huile d’olive votre plat allant au four et commencer à déposer une première couche de pommes de terre en fines lamelles. Verser un peu de reste de bouillon et quelques feuilles de coriandre fraîche finement ciselé.

Déposer vos escargots sur vos pommes de terre.

Appliquer une nouvelle couche de lamelles de pommes de terre.

Parsemer de quelques noisettes de beurre,ajouter éventuellement encore un peu de bouillon et ajouter le reste de la pâte pimentée.

Enfourner pour minutes à 160°.

Voilà c’est prêt ! Servir bien chaud à l’assiette !

Bon appétit !!!

Paupiettes de veau Carottes de Printemps glacées.

Pour l’anecdote:

Comme pour ma recette précédente,( Le Feuilleté de Printemps),nous sommes en pleine saison des légumes nouveaux notamment de belles carottes bien croquantes.Ici, nous allons les associer avec une paupiette de veau que votre boucher vous aura préparé et une petite sauce légèrement sucrée bien en harmonie avec le goût des carottes.

Allez à la recette!!!

Ingrédients:(pour 4 personnes)

4 belles paupiettes de veau de votre boucher.

1 ou 2 bottes de carottes nouvelles

1 bel oignon rose de Roscoff

20 g de beurre doux

2 c à s de sucre Cassonade

½ verre de vin blanc sec

25cl de bouillon de légumes ou 1 cube «marmiton» bio de légumes

sel,poivre.

Persil frais haché

La recette:

Hacher finement votre oignon rose de Roscoff( la particularité de cet oignon est sa saveur sucrée,non piquant et qui se marie très bien avec des carottes que l’on va glacer).

Laver puis éplucher vos carottes et les tailler en fins bâtonnets.

Astuce:

Ne jeter pas les fanes de carottes, laver les et profiter pour réaliser un excellent velouté que vous pourrez associer avec de l’ortie fraîchement coupée puis lavée, c’est délicieux.Je vous promets la recette dans les jours à venir)

Faire dorer vos paupiettes dans 20 g de beurre doux dans une large cocotte.Une fois colorées,jeter votre oignon émincé, faire colorer et ajouter votre sucre cassonade.Quand le tout a pris une jolie couleur rousse, ajouter vos bâtonnets de carottes,saler, poivrer et mouiller de votre bouillon de légumes à hauteur.

Bien mouiller à hauteur de bouillon de légumes

Bien mélanger et laisser cuire à feu doux jusqu’à quasi dissolution du bouillon et une belle apparition de glaçage.Eteindre le feu et couvrir pendant quelques minutes avant de servir.

Laisser reposer quelques minutes après cuisson

Parsemer à l’assiette de persil plat frais fraîchement ciselé.

Simple, rapide et un goût très doux;vous ne pouvez que vous régaler.

Un délice doucement sucré.

Bon appétit!!!

Feuilleté de printemps

Niveau de difficulté: FACILE

Temps de préparation: 30 mns

Temps de cuisson: 35 mns

Pour l’anecdote:

C’est le printemps et les premiers légumes nouveaux apparaissent,notamment les carottes et navets.Dans cette recette,j’associe également des branches de céleri et de l’oignon nouveau.J’utilise une pâte feuilletée rectangulaire qui donne une présentation sympathique et un peu plus original qu’une tarte classique.

Ingrédients:(pour 6 personnes)

1 pâte feuilletée rectangulaire

1 bouquet de navets nouveaux

1 botte de carottes nouvelles

2 oignons verts

1 oignon jaune

2 belles branches de céleri

5 cl d’huile d’olive

2 barquettes de petits lardons fumés

Pour l’appareil:

4 œufs

15 cl de crème fleurette

sel,poivre

1 pincée de curry

La recette:

Préchauffer votre four à 180°,

* Voir une astuce proposée un peu plus bas.

Bien laver sous eau fraîche tous vos légumes.

Tailler en mirepoix vos navets,carottes et branches de céleri ( dés de 1,5 cm de côté).

Émincer finement l’oignon vert et réserver tous vos légumes préparés.

Ici,mes légumes ont été préparé la veille et mis sous sachet perforé au réfrigérateur

Dans une cocotte, faire revenir l’oignon jaune finement ciselé dans 5 cl d’huile d’olive.

Ajouter votre mirepoix de légumes et faire revenir légèrement 5 à 7 minutes.Saler et poivrer puis ajouter 2 verres d’eau dans votre cocotte,vos légumes étant juste immergés.Couvrir et laisser cuire à feu doux jusqu’à quasi disparition de l’eau de cuisson, vos légumes doivent être juste cuits, encore un peu croquants.Stopper la cuisson et laisser refroidir.

Pendant ce temps, préparer votre appareil en battant en omelette vos œufs et ajouter un peu de sel, poivre et une belle pincée de curry.Continuer de battre en incorporant votre crème fleurette, votre appareil est prêt.

Étaler votre pâte feuilletée sur une plaque allant au four en gardant le papier sulfurisé de la pâte et en veillant à créer un beau rebord de chaque côté de la pâte.

Piquer à la fourchette votre pâte.

  • Astuce: Je laisse cette pâte reposer ½ heure avant de verser l’appareil.Cela apporte une bonne étanchéité à la pâte,donc, il est intéressant de préparer dès le début de la recette votre feuilleté.
  • Par contre, si vous êtes un peu plus pressé vous pouvez vous en passer.
J’ai ajouté quelques restes de’un écrasé de pommes de terre de la veille sous forme de petites boulettes.

Déposer une barquette de petits lardons sur votre fond de pâte puis déposer uniformément les petits légumes cuits,Ajouter la seconde barquette de lardons puis répartir votre appareil de manière bien égaliser sur votre pâte.

Enfourner pour 35 minutes à 180°.

A la fin de cuisson, laisser reposer 5 à 7 minutes dans le four porte ouverte.Démouler sur le plat de service et servir accompagné d’une bonne salade verte.

C’est prêt!!!

Accompagné d’une bonne salade verte….

Bon appétit, les amis(es)!