un petit plat de bistrot…

Rognons de veau à la crème pommes sautées

Pour l’anecdote:

L’un des meilleurs abats si ce n’est le meilleur : le Rognon de veau. Fin et délicat il se déguste légèrement rosé, flambé et accompagné d’une sauce onctueuse crémée, de pommes sautées ou d’un écrasé de pommes de terre.

Ingrédients:

1 ou plusieurs rognons de veau

7 cl d’alcool type Marc de Bourgogne, cognac, armagnac…

30 g de beurre

15 cl de crème fleurette à 30% de MG.

Sel, poivre

Persil frais

La recette:

Tout d’abord, il faut veiller à bien nettoyer vos rognons de veau.

Pour cela, parer vos rognons à l’aide d’un couteau pointu et  bien aiguisé en les dégraissant complètement. Il ne doit quasiment plus rester de membranes blanches graisseuses.

Couper ensuite en petits morceaux de 4 à 5 cms et plonger ceux-ci dans une eau fraîche et bien vinaigrée.

Laisser tremper une bonne heure ou deux.

A l’aide d’un papier absorbant, essuyer tous vos morceaux de rognons.

Faire chauffer à feu vif dans une large poêle 30 g de beurre et déposer vos rognons pendant 2 à 3 minutes. Saler et poivrer. Jeter le surplus d’eau rendu par la cuisson puis procéder au flambage de vos rognons avec l’alcool proposé. Une fois les flammes éteintes, retirer du feu.

Napper ensuite de crème fleurette et replacer sur feu doux quelques minutes.

Inciser un morceau de rognon et vérifier qu’il est bien rosé à cœur. Préalablement, vous aurez préparé quelques pommes de terre sautées ou un écrasé de pommes de terre qui accompagne très bien ce genre de préparation.

Goûter une dernière fois et assaisonner de nouveau de poivre et sel si nécessaire puis servir à l’assiette sans oublier de parsemer de persil frais, votre plat est prêt !

Bon appétit !!!

Plat du soir automnal

Quiche alsacienne à ma façon

Pour l’anecdote:

Une quiche simple et rapide à réaliser à base d’oignons (pleine saison) et de petites saucisses. Un repas du soir accompagné d’une bonne salade verte, léger et délicieux.

Ingrédients:

1 pâte brisée de 280g

6 Saucisses type Knackis ou Strasbourg ou Francfort

400 g d’oignons jaunes

30 g de beurre

4 œufs

15 cl de crème fleurette

1 càc d’origan séché

½ verre de vin blanc sec

Sel, poivre

La recette:

Préchauffer votre four à 185°.

Foncer votre pâte brisée dans un moule à tarte en veillant à laisser un large bord. Piquer votre fond de pâte et les bords à l’aide d’une fourchette.

Peler vos oignons jaunes et les tailler en fines lamelles.

Dans une poêle, les faire revenir dans 30 g de beurre jusqu’à obtention d’une belle couleur blonde.

Verser ½ verre de vin blanc sec, saupoudrer d’une bonne cuillérée à

café d’origan, saler et poivrer puis laisser réduire.

Réserver.

Couper vos saucisses en rondelles de 2 cms environ et réserver.

Préparer votre appareil en battant en omelette vos 4 œufs et en incorporant au fur et à mesure votre crème fleurette. Saler et poivrer légèrement. Déposer uniformément vos oignons sur le fond de pâte, puis disposer également vos rondelles de saucisses. Napper le tout de votre appareil œufs crème, puis mettre au four à 185° pour 35 minutes.

Servir dès la sortie du four avec une salade verte que vous aurez préparé à l’avance.

Il est agréable d’y associer un vin blanc d’Alsace comme un Riesling ou un Pinot Gris, avec modération bien évidemment.

Bon appétit !!!

L’apéro entre amis

Apéro végétarien

Pour l’anecdote:

Partager de bons légumes frais bien épicés autour d’un apéro, c’est vraiment sympa et puis çà change des chips et autres cacahuètes bien grasses et caloriques…

De plus, c’est une recette simple et rapide, alors on y va et on se prépare pour ce week-end.

Ingrédients:

Sommités de chou-fleur

1 belle carotte

1 oignon rouge

Quelques feuilles de chou de Bruxelles (si vous en avez sous a main)

Huile de sésame

Curry de madras

1 càc de poudre Massala

1 càc de piment paillettes

1 càc de vinaigre de riz

Sel, poivre

Persil frais ou feuilles de livèche (plus parfumées)

La recette:

Laver quelques bouquets de chou-fleur puis détailler les en petites sommités.

Émincer votre oignon rouge assez grossièrement.

Éplucher votre carotte puis tailler en fins bâtonnets.

Faire bouillir 1 litre d’eau préalablement salé puis plonger pour 4 minutes vos sommités de chou-fleur et vos dés de carottes (ou bâtonnets)

Plonger ces légumes dans un bac d’eau glacée pour stopper la cuisson et bien conserver les couleurs. Essorer vos légumes et laisser reposer quelques minutes.

Verser ces légumes avec l’oignon dans un récipient.

Arroser d’une cuillerée à soupe d’huile de sésame,1 càc de curry, de poudre Massala, de piments paillettes et 1 càc de vinaigre de riz (à défaut du vinaigre de cidre conviendra). Saler et poivrer. Ajouter quelques feuilles de livèche hachées ou à défaut du persil finement haché. Bien remuer l’ensemble et laisser reposer 1 heure au réfrigérateur avant de servir pour l’apéritif.

Bon apéro entre amis ou en famille !!!

Un estaminet chez soi

Terrine de campagne façon Fricandeau

Pour l’anecdote:

En hommage à mon papa qui préparait des terrines de cette façon au goût incomparable.Rien de tel qu’une bonne charcuterie maison,servie autour d’une bonne salade, quelques frites,girolles et salicornes au vinaigre maison.

Un peu de travail de préparation,mais avec une terrine comme celle-ci d’environ 1,5 kg pour un budget de 8 à 10 euros,vous allez faire des heureux.

Allez on y va pour la recette.

Ingrédients:( pour 1 terrine de 1,5 kg environ)

750 g de gorge de porc

750 g d’échine de porc ( ou côtes dans l’échine)

2 belles tranches de foie de génisse ou porc

4 càs de Porto

3 belles échalotes

30 g de persil frais finement haché

1 càs de 4 épices

21 g de sel

4 g de poivre moulu

La recette:

Préchauffer votre four à 150°.

Commencer par détailler en morceaux votre gorge de porc préalablement bien nettoyé.

Faire de même pour l’échine de porc en ôtant toutes les parties osseuses.

Passer au hachoir à moyen trous vos morceaux d’échine et de gorge.

Faire de même avec les tranches de foie.(Porc ou Génisse)

Transvaser le tout dans un large bol.

Incorporer:

Votre persil finement haché,

Vos échalotes finement ciselés,

La càs de 4 épices,

21 grammes de sel fin et 4 grammes de poivre( si possible le peser,c’est une condition de réussite de votre assaisonnement)

Pour finir, verser 4 belles càs de vin de Porto rouge.

Malaxer à la main ou au gant culinaire votre appareil pour obtenir un bel ensemble homogène.

Verser votre appareil dans un large moule adapté pour le four et déposer 3 feuilles de laurier.

Mettre au four à 150 ° pour 3 heures de cuisson.

Surveiller la cuisson et au bout de 2 heures, arroser au moins à 3 reprises à l’aide d’une poire votre terrine.

Votre terrine va réduire légèrement et prendre une coloration un peu carbonisée,cela est tout à fait normal et n’altérera pas le goût de ce pâté façon Fricandeau ( même principe de cuisson lente et longue).

Sortir votre plat du four,ré-arroser et laisser refroidir à température ambiante.

Une fois refroidie, couvrir d’un papier aluminium et placer au réfrigérateur pour au moins 24 heures.L’idéal étant un repos de 48 heures pour une belle reconstitution de votre terrine,bien ferme et goûteuse.

Faire de fines tranches de cette terrine.

Bien des accompagnements sont possibles:

  • sur de petites tranches de pain à l’apéro
  • en assiette paysanne ( ma préférée)
  • en sandwich pour le pique nique
  • etc….
Un régal

Ici en assiette paysanne accompagnée de Girolles naines et Salicornes au vinaigre de sureau,frites et salade verte.

Un délice, accompagné d’un Beaujolais ( avec modération)ou d’une bonne bière belge.

Bon Appétit ! ! !

L’Alsace et ses superbes spécialités

Fleishnaka à ma façon

Niveau de difficulté: FACILE

Temps de préparation: 20 mns

Temps de cuisson: 15 mns

Pour l’anecdote:

Le Fleishnaka, signifiant «escargot à la viande» est une spécialité alsacienne que vous allez trouver un peu partout,en grande surface au rayon traiteur mais surtout ….acheter votre Fleishnaka chez le boucher charcutier d’un de ses beaux villages alsaciens comme Riquewhir ou bien encore Ribeauvillé.

Pour cette recette, j’avais acheté chez un excellent Traiteur de Riquewhir sa propre Fleishnaka maison.On peut en trouver par chez nous lors de manifestations culinaires artisanales alsaciennes ou autres salons gastronomiques.Il s’agit de pâte à nouilles que l’on va enrober comme un gâteau roulé (escargot) d’une farce de viande hachée finement ( farce pouvant être des restes de rôti,pot au feu,ragoût,etc…)

Cela se présente comme un rôti que l’on va couper en tranches assez épaisses et préparer comme je vous le propose maintenant.

Ingrédients:( pour 4 à 6 personnes)

1 Fleishnaka de 750 g

1 beau poireau

2 carottes

2 oignons

10cl de vin blanc d’Alsace

sel,poivre

20 cl de bouillon

30 g de beurre doux

15 cl de crème fraîche

La recette:

Commencer par tailler de belles tranches épaisses de Fleishnaka.

Tailler en mirepoix vos carottes.

Tailler en fines lanières votre poireau.

Émincer votre oignon.

vos ingrédients

Dans une large poêle ou une cocotte, faire fondre votre beurre doux.

Déposer ensuite vos tranches de fleishnaka et faites les bien dorer de chaque côté.Compter 5 minutes par face à feu assez vif.

Réserver vos tranches bien dorées dans un plat.

Dans cette même poêle,faire revenir doucement les oignons émincés,les dés de carottes puis en dernier vos lanières de poireau.

Arroser ensuite d’un bon verre de vin blanc d’Alsace et laisser réduire.

Redéposer ensuite vos tranches de fleishnaka, saler et poivrer généreusement.

Verser ensuite votre bouillon( soit maison c’est mieux, soit une marmite bio avec 20 cl d’eau).

Couvrir et laisser cuire à feu doux une quinzaine de minutes.

Vos fleishnakas vont quasi doubler de volume.

Ajouter 15 cl de crème fraîche et remettre sur le feu doux 5 à 6 minutes.

Voilà, ce sont mes Fleishnakas à ma façon.

Un régal!!!!

Votre plat est prêt à être servi.

Penser à un bon Riesling en accompagnement de ce plat,mais toujours avec modération!!

Parsemer de persil frais.

Bon appétit !

Petit plat bien sympa

Poulet Chorizo façon Paëlla

Pour l’anecdote:

Cette recette,d’une grande simplicité va rappeler quelque peu la Paëlla mais sans tous ses ingrédients.Rapide à préparer avec de bons produits frais, ce plat peut bien s’apprécier en cette saison et permet de patienter avant d’en manger une vraie mais plutôt en été…On y reviendra cet été, promis….

On y va…

Ingrédients:(pour 4 personnes)

2 beaux blancs de poulet

½ chorizo fort (de qualité)

1 bel oignon

2 à 3 gousses d’ail

2 càs d’huile d’olive.

3 poivrons multicouleur( ici, un vert, 1 rouge et 1 orange)

350 g de riz blanc

20 cl de bouillon ( ou un marmiton de bouillon de poule)

sel, poivre

1 dosette de safran

La recette:

Enlever la peau du chorizo puis le couper en rondelles assez fines.

Détailler vos blancs de poulet en petits morceaux de 2 cms.

Couper en fines lanières vos poivrons.

Émincer finement votre oignon et votre ail.

Faire chauffer sans matière grasse une poêle.

Une fois bien chaude, déposer les rondelles de chorizo et faire chauffer 1 à 2 minutes.Ajouter ensuite vos dés de poulet et laisser cuire à feu doux 4 à 5 minutes.Réserver.

Dans une autre poêle à fond large ou un petit fait-tout,faire revenir 2 càs d’huile d’olive et incorporer votre oignon et ail émincés, puis les lanières de poivron.Laisser cuire à feu doux quelques minutes.

Mouiller ensuite de 20 cl de bouillon blanc ou 1 marmite de bouillon bio avec 20 cl d’eau, saler légèrement,poivrer et déposer votre dose de safran,puis laisser mijoter à feu doux 5 minutes.

Plonger ensuite le riz et ajouter 15 cl d’eau.Cuire à couvert le temps préconisé pour le riz et ajouter eventuellement un peu d’eau s’il en manque.

Une fois le riz quasi cuit ( 5 à 6 minutes avant le temps recommandé ) et l’eau absorbée,déposer vos dés de poulet et morceaux de chorizo et mélanger.

Laisser chauffer encore quelques minutes, puis servir en plat.

Un bon petit plat, même en hiver !

Bon appétit!!!

Repas du dimanche midi

Filet de Porc pommes boulangères, carottes glacées

Pour l’anecdote:

Un bon petit repas de dimanche midi, facile à réaliser, onctueux et de bons légumes en accompagnement.Le vrai conseil est de laisser mijoter le plus de temps possible pour avoir un rôti qui se détache en petits morceaux…et des légumes fondants.

Allez à la recette!!!

Ingrédients:( pour 4 personnes)

1 rôti de porc bio dans le filet.( de 750 g env)

2 poireaux

2 oignons

3 à 4 càc de persil finement haché

quelques pommes de terre

1 belle botte de carotte des sables ( compter 1 kg)

3 càs de sucre Graffe (ou Muscovado)

10 cl de vin blanc sec

20 cl de bouillon blanc

40 g de beurre

sel, poivre

La recette:

Préparation de vos carottes glacées:

Laver et peler vos carottes.Couper ensuite en bâtonnets de 1cm.

Dans une large poêle,faire fondre 20 g de beurre et mettre à colorer légèrement vos bâtonnets de carottes.Ajouter ensuite 3 c à s de sucre Graffe ou Muscovado.

Lorsque les carottes prennent une belle brillance caramélisée, ajouter 10 cl de bouillon,saler légèrement,poivrer et cuire à couvert et à feu doux.

Arrêter la cuisson lorsque les carottes sont encore légérement craquantes et parsemer de persil frais haché finement.Réserver.

Dans une cocotte, faire fondre le reste de beurre et faire dorer de tous côtés votre filet de porc.Sortir de la cocotte votre rôti et faire revenir vos oignons émincés et vos poireaux coupés en 2 morceaux.

Replacer votre rôti dans la cocotte et verser 10 cl de vin blanc sec ainsi que le reste de bouillon (env 10 cl).Saler,poivrer,fermer votre cocotte et laisser cuire 40 minutes à feu doux.

Une fois ce temps écoulé, déposer dans la cocotte vos pommes de terre préalablement lavées et coupées en deux.Recouvrez et laisser cuire encore 25 minutes.

Les pommes de terre doivent être moelleuses et le rôti fondant.

Faire réchauffer doucement vos carottes jusqu’à disparition du jus.Vos carottes sont brillantes et tendres.

De belles carottes glacées

Disposer vos carottes dans un plat et votre rôti et pommes de terre dans un autre plat.Parsemer de persil frais.

Présentez ensuite à l’assiette.

Le rôti se démêle tout seul, les légumes sont fondants….

Bon appétit!!!

Blancs de poulet façon Blanquette

Un bon plat original,rapide à réaliser et goûteux…

Niveau de difficulté: FACILE

Temps de préparation: 10 mns

Temps de cuisson: 20 mns

Pour l’anecdote:

Un repas rapide à réaliser avec de jolis blancs de poulet, de bons petits légumes frais de saison et préparé comme une petite blanquette de veau.Simple,délicieux et efficace.

Allez , on y va….

Ingrédients:( pour 4 personnes)

4 jolis blancs de poulet

2 belles carottes

2 blancs de poireaux

10 cl de vin de Malaga ( ou porto blanc)

20 cl de bouillon de légumes

20 cl de crème fraîche fleurette

mélange d’épices de poulet

sel,poivre

persil frais

250 g de riz

La recette:

Eplucher carottes et poireaux.

Passer vos carottes à la mandoline sur une épaisseur de 3 à 4 mm,puis recouper dans le sens de la longueur chaque tranche de carottes comme pour réaliser de fines tagliatelles.

Procéder à la taille de vos blancs de poireaux dans le sens de la longueur pour la aussi, réaliser de fines lamelles.Réserver vos légumes préparés.

Couper les blancs de poulet en jolis morceaux de 6 à 7 cms.

Dans une poêle à fond large ou une petite cocotte faire revenir 25 g de beurre et mettre à dorer vos morceaux de poulet.Assaisonner d’épices spéciales poulet, de sel et de poivre.

Lorsque les morceaux de poulet sont bien dorés , déglacer avec 10 cl de vin de Malaga ou de porto blanc,et laisser réduire de moitié.

Ajouter ensuite votre bouillon de légumes ( ou une marmite de légumes bio avec 20 cl d’eau)et plonger vos légumes pré-coupés.

A part, faire cuire un bon riz blanc au temps indiqué.

Juste avant de servir, ajouter 20 cl de crème fleurette et remettre à chauffer pour 5 minutes.

Le plat est prêt à être dégusté.

PS:on pourra toujours ajouter quelques champignons de Paris frais cuisinés pour compléter cette petite blanquette.

Bon appétit !!!

Retour de Champagne

A Paul et Annie….

Lentillons de Champagne cuisinés

Un bon plat d’automne

Niveau de difficulté: FACILE

Temps de préparation: 30 mns

Temps de cuisson: 25 mns

Pour l’anecdote:

Invités chez mes amis de St Gilles en Champagne,nous en avions profité pour nous rendre sur le marché du samedi matin à FISMES, petite localité proche de chez eux.Marché extraordinaire où l’on trouve des produits exceptionnels,comme les légumes anciens,volailles,charcuteries,fromages et…. les lentillons de champagne.

Alors,j’en ai profité pour en acheter une belle provision et vous propose de visiter cette recette simple,gourmande et savoureuse.

Ingrédients:( pour 4 personnes)

400 g de lentillons de champagne

1 ou 2 oignons jaunes

2 carottes

1 gousse d’ail

persil frais et bouquet garni

20 g de beurre doux

75 cl de bouillon de légumes

10 cl de vin blanc sec

Accompagnements possibles:

1 saucisse de Morteau

quelques tranches de palettes fumées

saucisses de Strasbourg

La recette:

Éplucher et tailler vos carottes en fine julienne.

Émincer finement l’oignon et l’ail

Éplucher et tailler vos carottes en fine julienne.

Faire revenir votre oignon et ail dans 20 g de beurre doux.Ajouter ensuite vos carottes et mélanger doucement.Déposer vos lentillons et ajouter le bouillon de légumes.( environ 75 cl)

Les vrais lentillons de Champagne

(Comme d’habitude,soit un bouillon congelé de vos précédentes recettes , soit un bouillon à base de marmite de bouillon de légumes bio)

Ajouter votre bouquet garni(thym,laurier) et quelques branches de persil frais.

Saler et poivrer.

Laisser mijoter à feu doux pendant 20 minutes.

Pendant ce temps, blanchir dans de l’eau bouillante votre saucisse de Morteau pendant 15 minutes puis réserver au chaud.

Ajouter ensuite dans votre cocotte de lentillons vos tranches de Palette de porc,votre saucisse de Morteau et vos saucisses de Strasbourg.

Remettre sur feu doux pour 5 à 8 minutes.

Tout est prêt pour être servi sur un plat ou à l’assiette, parsemé de persil frais finement haché.

Bon appétit!

Retour vers Budapest

Goulash Hongroise

Goulash ou Goulache

Ingrédients: (pour 4 à 5 personnes)

  • 1 kg de paleron de bœuf ou bourguignon
  • 3 gros oignons
  • bouquet garni
  • 10 cl de vin blanc sec
  • 2 belles gousses d’ail
  • 1 litre de bouillon de légumes
  • 2 càs de concentré de tomates
  • 1 boîte de pulpe de tomates
  • 2 càs de paprika
  • 40 g de beurre
  • 1 càs d’huile de tournesol
  • 200 g de lardons nature
  • 3 carottes
  • persil frais

Pour l’anecdote:

J’adore cette recette et son histoire.Originaire de pays de l’Est et particulièrement de Hongrie, ce plat au départ est une soupe, copieuse que mangeaient les «bouviers», ces personnes qui s’occupaient des bœufs dans les fermes.Datant du XVIème siècle, cette recette a bien évolué pour devenir un plat plutôt ragoût que l’on sert avec des pâtes, des pommes de terre vapeur.On peut encore en déguster sous sa forme de soupe «copieuse» dans la magnifique ville de BUDAPEST.J’en garde un souvenir inoubliable,des odeurs de paprika bien fumé….bref, une régalade.

A la recette….

La recette:

Tout d’abord, commencer par tailler en cubes de 3 à 4 cms votre morceau de bœuf (paleron ou bourguignon).

Emincer vos oignons et couper vos carottes en rondelles.

Faire revenir dans une belle cocotte en fonte votre beurre et huile et faire dorer vos morceaux de bœuf.

Une fois ceux-ci bien dorés,retirer de la cocotte,réserver et faire dorer vos oignons émincés,vos lardons maigres et vos rondelles de carottes dans cette même cocotte.

Une fois le tout bien doré,ajouter vos 2 càs de paprika( de bonne qualité surtout)et l’ail que vous aurez préalablement émincée.Bien remuer le tout et verser 10 cl de vin blanc sec.

Laisser réduire.

Déposer vos morceaux de bœuf dorés,puis ajouter le bouillon de légumes (1 litre environ) j’utilise toujours du vrai bouillon de légumes congelé de mes précédentes recettes, à défaut utiliser des bouillons bio type «Marmite de bouillon de légumes».

Enfin, ajouter le concentré de tomates et la boîte de pulpe de tomates.

Déposer enfin votre bouquet garni ( laurier,thym,persil) et saler,poivrer.

Refermer votre cocotte et laisser mijoter à feu doux 1 heure 30,voir 2 heures.

½ heure avant la fin de cuisson, vous pouvez ajouter vos pommes de terre épluchées qui prendront ce bon goût de ragoût.

Au moment de servir, parsemer de persil frais.

On peut également apprécié cette goulash avec de bonnes pâtes fraîches, comme des tagliatelles par exemple.

Un délicieux repas

Bon appétit !!! et à bientôt vers d’autres voyages!!!