Accompagnement original

Roses de Pommes de terre feuilletées

Pour l’anecdote:

Une façon originale de déguster une belle variété de pommes de terre (la Spunta) sous un socle feuilleté qui accompagnera une belle pièce de viande ou un poisson. Un peu de technique mais pas bien méchant, juste un peu de patience.

Ingrédients:

Quelques pommes de terre de variété SPUNTA de préférence (assez grosses, longues et fermes)

50 g de beurre

1 pâte feuilletée rectangulaire de préférence

Sel, poivre

La recette :

Préchauffer votre four à 185°.

Commencer par laver et brosser vos pommes de terre en veillant à conserver la peau.

A l’aide d’une mandoline, tailler vos pommes de terre dans le sens de la longueur avec une épaisseur de 2 à 3 mm pas plus. Plonger vos lamelles dans de l’eau fraîche afin d’éliminer l’amidon et les laisser tremper quelques minutes. Les sécher ensuite et réserver sous un papier absorbant.

Disposer une large feuille de papier sulfurisé sur votre plan de travail et commencer à tailler quelques bandes de pâte sur une largeur de 5 à 6 cms.

Dans une large poêle, faire fondre le beurre tout doucement sans le cuire. Disposer vos lamelles de pommes de terre et laisser reposer dans la poêle sans cuisson 1 à 2 minutes.

Disposer vos lamelles de pommes de terre sur la moitié de votre bande de pâte feuilletée en les chevauchant de moitié comme montré sur la photo.

Procéder ensuite délicatement au pliage pommes de terre et feuilleté en commençant par une extrémité et poursuivre jusqu’au bout. Si besoin vous pouvez utiliser une petite pique en bois pour fermer votre feuille. Recommencer ainsi pour autant de fleurs souhaités.

Disposer ensuite dans un plat préalablement beurré allant au four.

Saler et poivrer. On pourra éventuellement ajouter quelques herbes de Provence.

Enfourner pour une vingtaine de minutes en surveillant la cuisson, les lamelles étant fines.

Voilà, vos fleurs de pommes de terre sous socle de pâte feuilletée sont prêtes à être dégustées.

Bon appétit !!!!

Un mijoté d’hiver

Rôti de porc confit , carottes mijotées

Pour l’anecdote:

Ne dénigrons pas ce joli matériel qu’est le Cookeo car il peut vous aider à préparer de bons petits plats mijotés en peu de temps, vous faciliter la vie avec sa simplicité d’utilisation et la qualité de recettes que vous pouvez composer vous-même , comme ce sera le cas pour cette recette savoureuse.

Allez, on y va pour une préparation en 15 minutes.

Ingrédients:

1 rôti de porc dans l’échine de 700 à 800 grammes

3 càs de graisse de canard

1 càs de fond de veau

½ verre d’eau

1 verre de vin blanc sec

2  gros oignons

3 gousses d’ail

Sel, poivre

600 g de carottes moyennes

Persil frais

La recette :

Commencer par laver et éplucher vos carottes. Les tailler ensuite en bâtonnets de 4 à 5cms.Réserver.

Piquer votre rôti de porc d’une gousse d’ail que vous aurez préalablement dégermée et tailler en quelques petites lamelles.

Brancher votre Cookeo en mode manuel et positionner le mode «  Dorer ».

Mettre dans la cuve 3  généreuses cuillérées à soupe de graisse de canard, faire fondre puis faire bien dorer de toutes parts votre rôti de porc.

Sortir le rôti de la cuve, le réserver puis toujours en fonction «  Dorer » faire revenir vos oignons émincés et 2 gousses d’ail dans leur peau légèrement écrasés.

Diluer dans un verre votre cuillérée de fond de veau avec 10 cl d’eau. Verser sur vos oignons et ail, ajouter votre verre de vin blanc sec.

Replacer votre rôti de porc dans la cuve, saler et poivrer et placer le Cookeo en mode «  cuisson rapide » pour 35 minutes.

Une fois la cuisson terminée, placer vos carottes dans la cuve et reprendre une cuisson pour 8 minutes.

Le tour est joué, il n’y a plus qu’à servir en parsemant de persil frais.

Le rôti se démêle tout seul et les carottes sont tout simplement cuites merveilleusement dans une sauce onctueuse.

Plus simple, je ne connais pas !!!

Bon appétit !!!!

Une bonne astuce

Vinaigre de pommes

Pour l’anecdote:

Faire son propre vinaigre est un jeu d’enfant et permet de bien utiliser sous toutes ses formes la pomme. Ici, petites pommes du jardin, trop petites pour les manger mais bienvenues pour confectionner un vinaigre sympa bien fruité. A la recette…  

Ingrédients:

Une mère de vinaigre

15 cl restant de vinaigre de cidre

Quelques petites pommes bien mûres (mêmes abimées)

2 g de levure

5 g de sucre en poudre

40 cl de vinaigre d’alcool coloré

La recette:

Qu’est-ce qu’une mère de vinaigre me direz-vous ?

En fait, il s’agit d’un film à l’apparence et texture gluante composée essentiellement de bactéries (la bactérie du vinaigre), comme un champignon que vous pouvez retrouver dans un fond de bouteille de vinaigre qui a restée ouverte assez longtemps.

Sinon, on peut réaliser sa mère de vinaigre mais il faut beaucoup de patience.

(Prendre un verre de vin, le verser dans un large récipient en verre et déposer une gaze pour éviter toute présence d’insecte, car vous allez laisser ce récipient à une bonne température ambiante.)Mais cela pourra prendre quelques mois…..Patience donc.

Ici, je disposais d’une mère suffisante pour réaliser 70 cl de vinaigre aux pommes.

Laver bien vos pommes, laisser pépins et queues car cela facilitera la fermentation. Couper en petits quartiers.

Verser dans la bouteille à large ouverture où se retrouve la mère, 2 grammes de levure sèche et 5 grammes de sucre cristal. Jusqu’au goulot. vos quartiers de pommes puis verser le vinaigre d’alcool coloré.

Mettre à l’abri de la lumière et au sec puis compter 3 mois avant dégustation.

Voilà ce n’est pas plus compliqué !!!!

Bonne dégustation dans quelques mois…..

Douceur d’automne

Soupe verte

Pour l’anecdote:

Réaliser une soupe verte est pour moi faire une soupe avec tous les éléments verts de légumes que vous auriez peut-être jetés et qui pourtant ont toujours de bonnes valeurs nutritionnelles, verts de poireaux, feuilles de céleri branches, salade, persil, courgettes avancées…. Tout cela va vous faire un velouté onctueux et bien réchauffant en ces temps froids. A la recette

Ingrédients:

Restes de salade verte

Courgettes un peu avancées

Feuilles de branches de céleri

Persil haché

Verts de poireaux

1 à 2 pommes de terre

2 oignons

Sel, poivre

1 tranche de pain de mie

Comté râpé

La recette:

Récupérer vos feuilles de salade et ne garder que les plus belles. (Ici restes de Batavia).

Laver vos verts de poireaux et les tailler en petits morceaux.

Laver vos feuilles de branches de céleri et les couper grossièrement.

Laver vos courgettes, éliminer les morceaux abîmés et couper en petits cubes.

Laver puis éplucher 1 à 2 pommes de terre puis couper en petits dés.

Emincer vos oignons finement puis commencer à faire revenir avec une noix de beurre dans une large casserole. Une fois vos oignons devenus transparents et légèrement dorés, déposer vos feuilles de salade, feuilles de céleri, verts de poireaux et courgettes en cubes. Faire réduire doucement en mélangeant de temps en temps. Ajouter vos dés de pommes de terre et le persil haché.

Saler et poivrer assez généreusement.

Ajouter de l’eau à bonne hauteur et laisser cuire à feu doux 20 minutes.

Passer le tout au Blender pendant 3 minutes pour une belle consistance de velouté

Faire fondre dans une poêle un bon morceau de beurre salé et déposer vos croûtons de pain de mie préalablement coupés en petits cubes.

Une fois dorés, laisser reposer 5 à 6 minutes pour un superbe croustillant.

Servir à l’assiette, accompagné des croûtons de pain beurrés et (perso) de Comté râpé.

Un délice !!!

Bon appétit !!!

Le plein de vitamines

Salade de fruits exotiques

Pour l’anecdote:

Une belle période pour faire le plein de vitamines, notamment de vitamine C avec de bons fruits comme le kiwi, l’ananas et bien d’autres. Rapide à réaliser, vous l’apprécierez pour bien démarrer votre journée au petit déjeuner.

Allez, la recette bien simple et originale.

Ingrédients:

1 ananas

1 grenade

3 kiwis

1 kaki

2 oranges

½ citron jaune

½ citron vert

5 cl de sirop de yuzu ( que l’on trouve en épicerie fine)

La recette:

Tout d’abord, commencer par récupérer les grains du fruit de la grenade.

Pour ce faire, commencer par couper les 2 extrémités du fruit puis faire 4 entrailles dans le fruit. Plonger le fruit dans un récipient rempli d’eau et séparer les grains des peaux intérieurs. Les grains vont tomber dans le fond du récipient et les peaux restés en surface. Récupérer vos grains et les sécher dans un essuie-tout en papier. C’est une méthode simple et efficace et qui évite de perdre les grains.

Réserver.

Peler votre ananas et le couper en dés de 2 cms.

Faire de même avec vos kiwis, votre kaki, vos oranges mais en petits dés.

Presser le jus d’un demi-citron jaune et d’un demi-citron vert,bios de préférence.

Déposer ensuite tous vos fruits dans un saladier et mélanger délicatement avec le jus des citrons et les 5 cl de sirop de yuzu.

Laisser reposer 1 heure au réfrigérateur avant de déguster.

Cette salade peut se conserver au frais 2 jours.

Le plein de vitamines

Bon appétit !!!

un petit plat de bistrot…

Rognons de veau à la crème pommes sautées

Pour l’anecdote:

L’un des meilleurs abats si ce n’est le meilleur : le Rognon de veau. Fin et délicat il se déguste légèrement rosé, flambé et accompagné d’une sauce onctueuse crémée, de pommes sautées ou d’un écrasé de pommes de terre.

Ingrédients:

1 ou plusieurs rognons de veau

7 cl d’alcool type Marc de Bourgogne, cognac, armagnac…

30 g de beurre

15 cl de crème fleurette à 30% de MG.

Sel, poivre

Persil frais

La recette:

Tout d’abord, il faut veiller à bien nettoyer vos rognons de veau.

Pour cela, parer vos rognons à l’aide d’un couteau pointu et  bien aiguisé en les dégraissant complètement. Il ne doit quasiment plus rester de membranes blanches graisseuses.

Couper ensuite en petits morceaux de 4 à 5 cms et plonger ceux-ci dans une eau fraîche et bien vinaigrée.

Laisser tremper une bonne heure ou deux.

A l’aide d’un papier absorbant, essuyer tous vos morceaux de rognons.

Faire chauffer à feu vif dans une large poêle 30 g de beurre et déposer vos rognons pendant 2 à 3 minutes. Saler et poivrer. Jeter le surplus d’eau rendu par la cuisson puis procéder au flambage de vos rognons avec l’alcool proposé. Une fois les flammes éteintes, retirer du feu.

Napper ensuite de crème fleurette et replacer sur feu doux quelques minutes.

Inciser un morceau de rognon et vérifier qu’il est bien rosé à cœur. Préalablement, vous aurez préparé quelques pommes de terre sautées ou un écrasé de pommes de terre qui accompagne très bien ce genre de préparation.

Goûter une dernière fois et assaisonner de nouveau de poivre et sel si nécessaire puis servir à l’assiette sans oublier de parsemer de persil frais, votre plat est prêt !

Bon appétit !!!

Plat du soir automnal

Quiche alsacienne à ma façon

Pour l’anecdote:

Une quiche simple et rapide à réaliser à base d’oignons (pleine saison) et de petites saucisses. Un repas du soir accompagné d’une bonne salade verte, léger et délicieux.

Ingrédients:

1 pâte brisée de 280g

6 Saucisses type Knackis ou Strasbourg ou Francfort

400 g d’oignons jaunes

30 g de beurre

4 œufs

15 cl de crème fleurette

1 càc d’origan séché

½ verre de vin blanc sec

Sel, poivre

La recette:

Préchauffer votre four à 185°.

Foncer votre pâte brisée dans un moule à tarte en veillant à laisser un large bord. Piquer votre fond de pâte et les bords à l’aide d’une fourchette.

Peler vos oignons jaunes et les tailler en fines lamelles.

Dans une poêle, les faire revenir dans 30 g de beurre jusqu’à obtention d’une belle couleur blonde.

Verser ½ verre de vin blanc sec, saupoudrer d’une bonne cuillérée à

café d’origan, saler et poivrer puis laisser réduire.

Réserver.

Couper vos saucisses en rondelles de 2 cms environ et réserver.

Préparer votre appareil en battant en omelette vos 4 œufs et en incorporant au fur et à mesure votre crème fleurette. Saler et poivrer légèrement. Déposer uniformément vos oignons sur le fond de pâte, puis disposer également vos rondelles de saucisses. Napper le tout de votre appareil œufs crème, puis mettre au four à 185° pour 35 minutes.

Servir dès la sortie du four avec une salade verte que vous aurez préparé à l’avance.

Il est agréable d’y associer un vin blanc d’Alsace comme un Riesling ou un Pinot Gris, avec modération bien évidemment.

Bon appétit !!!

L’apéro entre amis

Apéro végétarien

Pour l’anecdote:

Partager de bons légumes frais bien épicés autour d’un apéro, c’est vraiment sympa et puis çà change des chips et autres cacahuètes bien grasses et caloriques…

De plus, c’est une recette simple et rapide, alors on y va et on se prépare pour ce week-end.

Ingrédients:

Sommités de chou-fleur

1 belle carotte

1 oignon rouge

Quelques feuilles de chou de Bruxelles (si vous en avez sous a main)

Huile de sésame

Curry de madras

1 càc de poudre Massala

1 càc de piment paillettes

1 càc de vinaigre de riz

Sel, poivre

Persil frais ou feuilles de livèche (plus parfumées)

La recette:

Laver quelques bouquets de chou-fleur puis détailler les en petites sommités.

Émincer votre oignon rouge assez grossièrement.

Éplucher votre carotte puis tailler en fins bâtonnets.

Faire bouillir 1 litre d’eau préalablement salé puis plonger pour 4 minutes vos sommités de chou-fleur et vos dés de carottes (ou bâtonnets)

Plonger ces légumes dans un bac d’eau glacée pour stopper la cuisson et bien conserver les couleurs. Essorer vos légumes et laisser reposer quelques minutes.

Verser ces légumes avec l’oignon dans un récipient.

Arroser d’une cuillerée à soupe d’huile de sésame,1 càc de curry, de poudre Massala, de piments paillettes et 1 càc de vinaigre de riz (à défaut du vinaigre de cidre conviendra). Saler et poivrer. Ajouter quelques feuilles de livèche hachées ou à défaut du persil finement haché. Bien remuer l’ensemble et laisser reposer 1 heure au réfrigérateur avant de servir pour l’apéritif.

Bon apéro entre amis ou en famille !!!

Condiments d’automne

Les Pickles Maison

Mes Pickles Maison

Pour l’anecdote:

Pour vos apéritifs,pour l’accompagnement de vos charcuteries, ou même de vos raclettes à venir, voici la préparation de pickles maison que vous allez retrouver bientôt sur vos tables avec des petits légumes toujours de saison.

De plus ce n’est pas bien compliqué et tellement sympa de retrouver cet automne autour d’un apéro ou d’une bonne raclette ou fondue.

L’important dans cette recette est de travailler avec des produits d’une grande fraîcheur.

Ingrédients :

Quelques bouquets de chou-fleur bien frais

Oignons rouges

Radis frais

Cornichons frais

Carottes

Vinaigre blanc

2 càs de miel liquide pour 20 cl de vinaigre

Quelques baies roses et poivre blanc

Feuilles de livèche (facultatives)

Sel

La recette:

Commencer par bien nettoyer sous l’eau fraîche vos divers légumes.

Détailler en petites sommités votre chou-fleur.

Éplucher vos carottes et les couper en rondelles de 2 cms.

Couper également en 2 vos radis frais

Pour vos cornichons, vous les aurez préalablement bien frottés puis piquer les à l’aide d’un couteau. Enfin, vous les ferez dégorger dans un large récipient avec du gros sel pendant 1 bonne heure.

Couper votre oignon rouge en quelques morceaux de 3 à 4 cms.

Disposer dans des bocaux préalablement ébouillantés et séchés, vos légumes pré-coupés et tasser légèrement. A moitié du remplissage, compléter avec les baies roses, le poivre blanc,le sel ( 1 càc par bocal) et les feuilles de livèche (très aromatiques).

Compléter avec le reste de légumes à hauteur du bocal.

Faire bouillir votre vinaigre blanc en incorporant 2 càs de bon miel liquide. Selon les quantités de pickles souhaités, compter 2 càs de miel pour 20 cl de vinaigre)

Verser le liquide bouillant dans vos bocaux jusqu’au niveau de fermeture.

Laisser reposer puis fermer hermétiquement.

A consommer après 2 semaines.

Bonne dégustation.

Voyage nordique

Saumon Gravlax à ma façon

Pour l’anecdote:

On me le réclamait depuis quelques temps, alors voilà, après l’avoir testé et fait apprécier par quelques passionnés (ées), je vous livre cette recette d’origine nordique et que l’on peut réaliser tout au long de l’année.

Choisissez un bon filet de saumon bio de préférence, moins gras et plus gouteux.

On y va…

Ingrédients :

1 beau filet de saumon bio (de l’ordre de 1kg à 1,4 kg)

Ou : 2 beaux pavés de saumon (de l’ordre de 250 à 300 g)

J’utilise pour cette recette 2 pavés de saumon de 180 g chacun.

100 g de gros sel (de préférence de Guérande)

100 g de sucre blanc cristal

1 beau bouquet frais d’aneth

½ tasse de mélange poivre de Sichuan ou Kâmpôt, poivre vert, baies roses, graines de coriandre.

Citron

La recette:

Commencer par écailler le dos de votre poisson et rincer à l’eau fraîche.

Essuyer ensuite au papier absorbant.

Dans un plat assez large et creux, déposer vos 100 grammes de sel et de sucre et mélanger à la main.

Dans un pot, broyer à l’aide d’un pilon vos poivres, baies et graines de coriandre. Déposer cet assaisonnement dans votre sel-sucre, ajouter la moitié de votre bouquet d’aneth que vous aurez finement ciselé et mélanger uniformément.

Disposer vos pavés de saumon (ou filet), côté peau côté visible et ramener de tous côtés de votre poisson ce fameux mélange de sorte que la totalité de la chair soit au contact de la saumure. Ajouter le reste de l’aneth sur le poisson en appuyant bien.

Filmer le tout en plaquant bien votre poisson.

Prendre ensuite un autre plat qui entre dans le premier où votre poisson va saumurer et le filmer également.

Il va servir de poids et venir faire pression sur le poisson.

Perso, j’ai encore ajouté un poids supplémentaire (une grosse boîte de conserve également filmée)

On dépose l’ensemble au réfrigérateur pour 24 heures mini.

Perso, je l’ai laissé 36 heures.

Une fois la saumure réalisée dans le temps imparti, vous observerez le jus rendu, votre saumure a bien fonctionné.

Sortir délicatement vos pavés (ou filet) et rincer à l’eau fraîche en veillant à ne pas perdre l’aneth.

Déposer ensuite sur du papier absorbant.

Reste à découper en fines lamelles votre poisson et le déposer sur un plat.

On pourra apprécier ce plat à la façon nordique accompagné d’un Aquavit glacé, perso, je préfère un bon verre de vin blanc type Sancerre ou Menetou Salon *

*(à consommer avec modération)

Bonne dégustation !!